Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Autun Morvan Ecologie

Signez la pétition: stop aux coupes rases dans le Morvan!

Dans le Morvan, les forêts de feuillus disparaissent au profit des plantations de pin douglas entraînant une profonde modification des paysages, une érosion de la biodiversité et une dégradation des sols. Les coupes rases se multiplient. Sous la pression des citoyens, les élus locaux commencent à réagir … mais l’État freine. Un bras de fer s’est engagé autour de la révision de la charte du parc naturel régional du Morvan. Faites entendre votre voix auprès de la Ministre de la transition écologique et solidaire, Mme Borne qui doit trancher dans les prochaines semaines !

Signez la pétition: https://www.canopee-asso.org/stop-aux-coupes-rases-dans-le-morvan/

  Madame la Ministre,

    Dans les prochaines semaines, vous devrez valider la nouvelle charte du parc naturel régional du Morvan. Cette charte fait l’objet d’un bras de fer entre les élus locaux et le Préfet. L’objet du conflit : la demande des élus locaux d’avoir un droit de regard sur les plans de gestion et les coupes rases.

  Le gouvernement a réaffirmé sa volonté de mieux protéger la biodiversité. Or, comme le constate les citoyens et les élus locaux, les forêts de feuillus du Morvan disparaissent au profit des plantations de pin douglas. Les coupes rases se multiplient. Ces monocultures ont pourtant des impacts très négatifs sur la biodiversité, la capacité de stockage de carbone des écosystèmes forestiers et la qualité de l’eau.

  Dans un contexte où la pression pour mobiliser davantage de bois s'accroît, il est indispensable de faire évoluer les modalités de validation des plans de gestion. 

Je vous demande donc de faire évoluer le code forestier de façon à pouvoir mieux associer les citoyens et les élus locaux aux décisions concernant l’avenir des forêts qu’elles soient publiques ou privées.

  Je vous demande également de bien vouloir prendre en compte les demandes des élus locaux et de valider le projet de nouvelle charte pour le parc naturel régional du Morvan.

  Dans l’attente de votre réponse, je vous prie, Madame, de bien vouloir recevoir l’expression de nos salutations les plus distinguées.


Lisez aussi la réaction de la députée européenne Michèle Rivasi: